Le Programme Intégré de Casamance – PIC

Présentation du Programme Intégré de Casamance – PIC

En fin 2012, l’USE a lancé son nouveau Programme Intégré en Casamance (PIC) suite à son implantation dans cette zone à travers ses Conseils locaux départementaux. C’est avec une organisation locale facilitatrice SAHEL 3000 que ce processus a été entamé dans le cadre de la décentralisation de la Vie Associative de l’USE. Ainsi, grâce à ce partenariat avec Sahel 3000 un vaste réseau d’Organisations Communautaires de Base a été mis en place à travers les neufs départements administratifs de la Casamance naturelle.   Il s’agit de :
  • Ziguinchor, Oussouye et Bignona pour la région de Ziguinchor ;
  • Kolda, Vélingara et Médina Yoro Foulah pour la région de Kolda ;
  • Sédhiou, Goudomp et Bounkiling pour la région de Sédhiou.
Chaque département est dirigé par un bureau du Conseil Local élu composé de 17 membres dont la mise en place reste conditionnée  par l’adhésion à l’association USE à travers l’achat de cartes de membres par au moins 500 personnes, ce qui constitue un potentiel humain fort important. Le Programme Intégré de Casamance de l’USE (USE/PIC) porté par SAHEL3000 depuis 2010 est ainsi adossé à ce socle associatif. C’est justement  par ce dispositif organisationnel de base qui  s’identifie à un mouvement social que les actions du PIC sont discutées, planifiées et mises en œuvre de manière concertée avec la participation responsable de tous les acteurs et actrices communautaires. Le réseau se réunit régulièrement avec ses représentants départementaux et territorialement de manière rotative, sous l’impulsion de SAHEL3000 qui en est le Point Focal et en assure la coordination. Les activités phares portent sur les domaines suivants :
  • Système amélioré de Production: Agriculture et Elevage par la promotion de la culture biologique, l’élevage du petit ruminant, l’aviculture, l’apiculture;
  • Education environnementale/Gouvernance écologique ;
  • Entrepreneuriat rural par le soutien aux petits et moyens groupements d’affaires;
  • Alphabétisation fonctionnelle surtout des femmes ;
  • Appui à l’allègement des travaux des femmes;
  • Dynamique organisationnelle à la base ;
  • Santé communautaire: lutte contre le Paludisme, le VIH/SIDA…
  • Formation en techniques de montage de projets: suivi-évaluation, capitalisation;
  • Education à la Paix et à la Citoyenneté;
  • Education financière pour un meilleur accroissement des revenus familiaux;
  • Gestion des terroirs et du Foncier;
  • Appui -accompagnement aux Collectivités locales;
  • Dynamiques trans-frontalières et Migrations..
De manière transversale, le PIC intègre les Concepts Genre, Egalité et Equité dans toutes ses interventions auprès des populations et spécifiquement le « Do No Harm » ( Ne pas Faire du Mal) dans sa stratégie globale d’action. En raison des disparités sociales, culturelles, environnementales entre le Nord et le Sud du Sénégal, le PIC favorise et prône les échanges par des découvertes mutuelles porteuses de changement favorables à l’inter-territorialité.