VIE ASSOCIATIVE

I- Présentation de la Vie Associative

L’USE est une ONG sénégalaise d’appui au développement à base populaire, apolitique, laïque et sans but lucratif, crée en 1955 et reconnue comme Association Nationale par Récépissé N° 1799 MINT.APA du 23 Mai 1963. Son siège social est au Centre Ahmadou Malick GAYE, Avenue Cheikh Amadou Bamba X Rue Ahmadou Malick GAYE, BOPP, DAKAR Tél. :                                  (221) 33 865-10-33 (Dakar) Fax :                                  (221) 33 824 19 89 (Dakar)
  1. :                                 5070 Dakar Fann
Email                                            use@orange.sn Contacts : Thierno Aliou BA, Président  /  Mamadou DIOP, Secrétaire Général L’USE, dont la devise est “ Servir ”, compte aujourd’hui plus de 20 000 membres appartenant à différentes catégories socio– professionnelle (paysans, pêcheurs, Pasteurs, ingénieurs, enseignants etc.) qui mettent en commun leurs ressources et leurs expériences pour accomplir la mission qu’elle s’est définie à savoir « participer  dans toute la mesure du possible à l’instauration et au développement de la solidarité et l’entraide au Sénégal, en Afrique et dans le Monde ».   En 1972, cette organisation transféra l’ensemble de ses attributions à des nationaux sénégalais qui procéderont à une restructuration complète et progressive des organes allant jusqu’à changer sa dénomination en Union pour la Solidarité et l’Entraide (USE) à partir du 10 Mai 1985. Sur le plan organique l’association est dirigée, en dehors des Assemblées Générales qui se tiennent tous les quatre (4) ans, par un Conseil Exécutif de cent vingt (120) membres, qui désigne en son sein un Comité de Direction de dix sept (17) membres tous bénévoles dont :  
  • 01 Président, Responsable moral de l’organisation assisté de 02 Vice-Présidents
  • 01 Président de la Commission des Finances et des Relations Publiques et ses 02 Adjoints
  • 01 Président de la Commission Formation, Développement – Recherche-Action et ses 02 Vice-Présidents
  • 01 Président de la Commission des Affaires Sociales, Culturelles et Sportives et ses 02 Vice-Présidents
  • 07 Membres de la CE cooptées sur la base de leurs compétences, leur expérience et leur disponibilité à appuyer le CD.
Des instances locales consultatives sont mises en place suivant le découpage national à travers un Conseil Local par département intégré dans la vie associative.   L’Association compte aujourd’hui 20 000 membres dont 70 % sont des femmes, 80 % des membres résident dans le monde rural. Ils sont des acteurs de terrain (paysans, pasteurs, pêcheurs, animateurs villageois, responsables d’organisations paysannes à la base etc…). Ils proviennent des départements de Podor, Matam, Linguère et de l’arrondissement de Nganda. Les populations de Dakar et des autres régions du Sénégal constituent 20 % des membres, conférant à l’association son caractère national. Présente dans toutes les régions du Sénégal, l’USE poursuit des objectifs d’utilité générale à travers des programmes et projets que réalisent ses équipes permanentes et autonomes que sont :
  • Le Centre Ahmadou Malick Gaye (CAMG, ex-Centre de BOPP) dans la région de Dakar,
  • Le Programme Intégré de Podor (PIP) dans les régions de Saint-Louis, Matam et Louga
  • Le Programme Intégré de Nganda (PIN) dans la région de Kaffrine.
  • En fin 2012, l’USE a lancé son nouveau Programme Intégré en Casamance (PIC) suite à son implantation dans cette zone à travers ses Conseils locaux départementaux.
    • Ainsi, ses activités qui renforcent les actions de l’Etat, ont d’abord été circonscrites au monde urbain à travers le Centre Ahmadou Malick Gaye dans le cadre des soins oculaires, de l’éducation culturelle et sportive et de la forma­tion professionnelle des jeunes.
    • L’Etat suit avec un intérêt tout particulier le déroulement de son programme annuel, puis triennal depuis 1987, et lui apporte un appui significatif à travers un agrément accordé depuis le 18 Février 1975 qui couvre des exonérations, et la mise à disposition de personnel technique
    • Au niveau de ses zones d’évolution, l’USE reçoit par ailleurs l’appui technique des services décentralisés de l’Etat et tous ses programmes sont soumis à l’approbation des CDD et CRD avant leur exécution. L’USE travaille avec un consortium de partenaires avec qui elle partage la vision et la mission.
Sur le plan administratif, la coordination et le suivi des activités sont assurés au niveau national par l’Administration Centrale, dirigée par un Secrétaire Général et au niveau des programmes par des équipes de terrain, pilotées par des coordonnateurs. Aussi, pour renforcer sa dynamique associative, l’USE a mis en place une nouvelle entité dénommée Direction Patrimoine, Vie Associative et Communication. Depuis plus de soixante ans d’existence, l’USE a suivi une évolution riche d’expériences dans les domaines du renforcement des capacités de ses membres, des organisations de base et des élus, de la lutte contre l’insécurité alimentaire, la pauvreté et pour la promotion d’activités socio-éducatives, dans la perspective de l’amélioration des conditions de vie des populations. Aujourd’hui, sa vision, son expérience et ses capacités font qu’elle est une organisation de référence au sein de la Société Civile, un interlocuteur valable et sollicité au niveau local, national et même dans la sous-région.

II- Dynamique associative

L’USE est une ONG qui s’appuie sur deux piliers:

  • Vie Associative
  • Programmes et projets annexes
Elles est membre de Plateformes d’ONG, OSC et de Réseaux thématiques locaux, nationaux, sous-régionaux, régionaux et internationaux: CONGAD, Education/Formation, Alphabétisation, Sécurité Alimentaire, Santé, Nutrition, Migrations, Genre/Développement etc. La Vie Associative s’appuie sur des concepts fédérateurs:
  • BAMTAARE , en langue Pulaar, conçu comme Développement humain endogène;
  • Approche Village mettant en avant la Construction collective locale;
  • Entités autonomes de développement constituant des organisations en mouvement autour des Associations villageoises et Groupements de promotion sociale;
  • Programmes Intégrés de développement conçus et mis en oeuvre à travers une dynamique communautaire.
  La dynamique associative est construite à partir:
  • d’instances locales comme le Conseil Local et les Cellules de base implantés au Sénégal et à l’extérieur impliquant la Diaspora, composant l’Assemblée Générale (AG)des membres qui se réunit tous les quatre ans.
  • d’un Conseil Exécutif issu des conseils locaux, organe de décision entre deux AG, regroupant l’ensemble des catégories sociales comme les paysans, pasteurs, éleveurs, pêcheurs, enseignants, ingénieurs, agents de santé, commerçants, ouvriers qui adhèrent à la Mission et à la Vision de l’USE.
  • d’un Comité de Direction, provenant du Conseil Exécutif, composé de cadres d’horizons divers et apportant leurs expertises et expériences de développement
  • de la mise en place d’une Direction du Patrimoine, de la Vie Associative et de la Communication

Un nouveau pas a été franchi depuis l’An 2000 marquant la réelle décentralisation de la Vie Associative de l’USE, partant du niveau local au niveau national et associant les acteurs à la base au processus de prise de décisions.

Aujourd’hui, la diversité des membres et leur répartition à l’échelle géographique fait de l’USE une organisation disposant d’un véritable RESEAU ASSOCIATIF à maillage national, intra-africain et international, à savoir au Mali, Mauritanie, Burkina Faso, France, Etats-Unis, Canada…